AKIRA

Nous nous approchons gentiment de l’année 2020, on pourrait commencer à penser où passer le réveillon, quel cadeau allons-nous offrir à nos proches, etc. Moi au contraire je me demande quel clin d’œil va faire le japon aux Jeux Olympiques en référence à un de ses oeuvres les plus cultes: "Akira".

 

Piqûre de rappel : À partir 1982 et jusqu’à 1990, sortait dans l'éditorial "Young Magazine" le manga "Akira" dessiné par Katsuhiro Ōtomo.

 

En 1988, le manga fut adapté en animé et su conquérir le monde entier de par son histoire et son animation, sans parler de la bande originale qui elle donnera des frissons. L’influence d’Akira a eu un impact important sur le monde. Christopher Nolan dans "Inception", Steven Spielberg dans "Ready One Player", Kanye West dans son clip "Stronger", les Sœurs Wachowski dans "Matrix", George Lucas dans "Star Wars" et j’en passe.

 

Le film obtint un budget de 11 millions de dollars, du jamais vu à l’époque. Sous le nom d’Akira Committee, ce sont plusieurs studios qui se réunirent pour financer cette adaptation pharaonique.

 

 

Histoire :

 

Le 16 juillet 1988, Tokyo est détruit. Par une explosion en son centre. Trente et un ans plus tard, après la Troisième Guerre mondiale, en 2019, Neo-Tokyo est une mégalopole corrompue et sillonnée par des bandes de jeunes motards désœuvrés et drogués. Durant l’année suivante se dérouleront les Jeux olympiques à néo-Tokyo soit en 2020.

 

Ce manga avait perdit que Tokyo allait accueillir les jeux en 2020. Je souligne qu’il est sorti 1982. Simplement bluffant!

 

L’un d’eux a un accident de moto et est capturé par l’armée et fait l’objet de nombreux tests dans le cadre d’un projet militaire secret visant à repérer et à former des êtres possédant des pouvoirs psychiques.

Sans tout vouloir tout raconter, c’est à ce moment que cela devient intéressant. À voir et/ou à lire sans modération.

 

À savoir :

Les paroles de l’anime ont été enregistrées avant la création du film pour pouvoir les faire correspondre parfaitement avec les dessins.

 

Selon les conventions en valeur dans l’animation japonaise, les lèvres des personnages ne devaient bouger que lorsque leurs visages demeuraient immobiles. Akira brisa cette règle et proposa des mouvements naturels lors des dialogues.

 

Récompense :

Akira est récompensé par le Prix du manga de son éditeur Kōdansha en 1984, catégorie Seinen.

 

Futur :

Aux dernières nouvelles, son créateur a annoncé en juillet 2019 qu’il refera une adaptation. Car la version de 1988 n’englobe pas la totalité des tomes. Celle-ci sera vraisemblablement plus longue, et plus fidèle à l’œuvre originale. Et c’est plutôt une excellente nouvelle.

 

Maintenant la partie moins agréable, en connaissant bien nos amis américains et leurs manies de vouloir faire des remakes d'oeuvres à succès (Death Note, paix à ton âme). Ils ont prévu un Akira en 2021. Le réalisateur ne sera personne d’autre que Leonardo DiCaprio. L’histoire de ce Akira américain aura lieu, logiquement, en Californie. Aussi, on nous dit que l’histoire ne se déroulera plus à Neo-Tokyo en 2019, mais en 2060, probablement à Neo-Los Angeles ou Neo-Manhattan. J’ai hâte de voir ce que ça va donner...

 

Akira restera pour moi un chef d’œuvre dans la réalisation et l’animation. Les tomes sont vendus dans toutes les librairies et l’anime est disponible sur les services de streaming (Netflix).

 

Auteur de l'article: Raphaël D.
Instagram: @dely688

1 commentaire

  • djpCYPNlGkDwHgJ

    eyAzLmvjIprYOF

Laisser un commentaire